La démocratie des crédules / Gérald Bronner

Livre

Bronner, Gérald (1969-....). Auteur

Edité par PUF. Paris - 2013

L'auteur décortique les mécanismes des croyances contemporaines fondées sur la crédulité des gens tels les mythes du complot, les faits imaginaires, inventés qui se diffusent dans l'espace public et qui parfois tendent à infléchir les décisions des politiques. Prix de la Revue des deux mondes 2013.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le danger sociologique / Gérald Bronner et Etienne Géhin | Bronner, Gérald (1969-....). Auteur

Le danger sociologique / Gérald Bronner et Et...

Livre | Bronner, Gérald (1969-....). Auteur | 2017

Le monde contemporain a plus que jamais besoin des éclairages de la sociologie : post-truth society, instabilité politique dans les pays démocratiques, montée des populismes... Mais cette discipline à vocation scientifique est pri...

Cabinet de curiosités sociales / Gérald Bronner | Bronner, Gérald (1969-....). Auteur

Cabinet de curiosités sociales / Gérald Bronn...

Livre | Bronner, Gérald (1969-....). Auteur | 2018

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Crédule or not crédule 3/5

    Croyance contre cognition. Décorticage de ce qui peut nous porter à l’illusion, à l’irrationnel, à n’être qu’un individu manipulable et/ou influençable. Comprendre à travers les différents "biais cognitifs" et les diverses théories pouvant être à l’origine de nos possibles croyances antilogiques et irraisonnables que nous sommes suggestibles, tous autant que nous sommes, en fonction d’un contexte, d’une situation. Snif snif !Tous les milieux sont concernés, les médias, les politiques, les scientifiques, etc. car, la plupart du temps, il ne s’agit pas d’une inculture personnelle (ni générale d’ailleurs), ni d’un manque d’éducation mais tout simplement d’un subterfuge naturel de notre cher cerveau, qu’il est nécessaire d’éduquer lui aussi. Toc !L’apparition d’internet et son hyper développement ayant des incidences sur nos façons de penser, nous permet de tout réfuter, de dire tout et son contraire, de contester même les "sachants", d’ergoter, de se quereller, etc.Les théories du complot (pourtant existantes depuis fort longtemps) ont pris le pas sur le cognitif. Il est vital de prendre du recul, individuellement et collectivement sur cette information pléthorique qui est mise en concurrence (dilemme du prisonnier) accompagnée de "fake" et de "fake news" de plus en plus nombreux et de s’approprier cette connaissance des biais argumentaires qui peuvent être désastreux, afin de préserver notre libre arbitre.Le doute, le questionnement et la controverse sont nécessaires ; tout en sachant faire confiance, garder son esprit critique est important, à mes yeux en tout cas. Tomber dans la béatitude ou le pathos peut aussi être dangereux (le monde de OUI OUI n’existe pas ou plus). Comme dirait un médiatique serpent (et je ne parle pas de Trump hein !), croooois en moi… croooois en moi !Cet essai sociologique parfois un peu abrupt demande de la concentration et de l’attention, voire une seconde relecture, en particulier lors de l’explication de certaines expériences qu’il cite en exemple.

    par ORIANE Le 11 janvier 2021 à 17:27