Si vous manquez d'idées...

Oro : La cité perdue / Réalisateur : Agustín Díaz Yanes | Díaz Yanes, Agustín. Réalisateur. Scénariste

Oro : La cité perdue / Réalisateur : Agustín ...

Vidéo | Díaz Yanes, Agustín. Réalisateur. Scénariste | 2018

Résumé : 1538, au coeur de l'Amazonie sauvage, un groupe de conquistadors espagnols en quête de prospérité éternelle, est à la recherche d'une myhtique cité d'or : Teziutlan. Aveuglés par leur quête et leur soif de richesse, c'est...

Les tuniques bleues. 20, Black Face | Lambil, Willy. Dessinateur

Les tuniques bleues. 20, Black Face

Livre | Lambil, Willy. Dessinateur | 1984

Cent ans de solitude / Gabriel Garcia Marquez | García Márquez, Gabriel (1928-2014). Auteur

Cent ans de solitude / Gabriel Garcia Marquez...

Livre | García Márquez, Gabriel (1928-2014). Auteur | 2012

Epopée de la fondation, de la grandeur et de la décadence du village de Macondo, en plein coeur de la jungle amazonienne.

Indignation | Roth, Philip (1933-2018). Auteur

Indignation

Livre | Roth, Philip (1933-2018). Auteur

Dans les yeux de Lya | Cunha, Justine. Dessinateur

Dans les yeux de Lya

Titre de série | Cunha, Justine. Dessinateur

LES DERNIERS AVIS

  • La voleuse de livres / Markus Zusak |

    La voleuse de livres / Markus Zusak Zusak, Markus (1975-....). Auteur

    Saisissant 4/5 Il est des livres qui, lorsque nous avons le bonheur de les croiser (ah ! et si la réciprocité était possible...), peuvent nous bouleverser. Ce roman ... Voir plus Il est des livres qui, lorsque nous avons le bonheur de les croiser (ah ! et si la réciprocité était possible...), peuvent nous bouleverser. Ce roman m’a émue. C’est, au-delà du thème, au-delà de l’histoire et de l’Histoire, déchirant, tragique, poétique, sensible… En franchissant la porte de ce roman, en y pénétrant, je l’ai vécu "de l’intérieur", j’y ai espéré, j’y ai désespéré, j’ai été affligée, écœurée, j’y ai éprouvé et ressenti tous les sentiments vécus par chacun des personnages, toutes leurs émotions, ce qu’ils ont pu subir, ce qu’ils ont pu endurer (la peur, la faim, la souffrance physique et psychologique…). Et pourtant… on continue à croire en l’Homme et en l’Humanité et on s’imprègne de toute l’immense saveur qu’il contient. Ce n’est pas tous les jours que je découvre une "pépite". Faire parler "La Mort", actrice et narratrice de tous ces événements est atypique. Elle suit les personnages, elle attend, elle voit mais jamais ne juge, elle soulage, elle entend, elle comprend, elle est parfois attendrie, elle est compatissante, ressentant de la sympathie envers cette humanité si souvent fragile… elle est parfois plus humaine que l’humain… "La Mort" est une anticonformiste née ! Faire parler "Les Mots", les mots destructeurs, qui peuvent soumettre, conditionner, tuer, condamner, porter le tragique et la douleur, mais aussi transporter et apporter douceur, amour, amitié, bonté, beauté... acheminer rêve, réconfort, consolation et surtout libérer et élever l’âme… Découvrir la puissance des livres, des mots… leur force de transmission, leur impact sur l’esprit. Encore faut-il, pour certains, les aborder avec une grande ouverture d’esprit et conserver, toujours, sens critique et discernement. J’ai donc refermé la porte de ce roman en éprouvant une douce mélancolie à devoir quitter ces personnages et leur univers. Voir moins Oriane - Le 19 octobre 2020 à 10:23
  • Le voyage du canapé-lit / Pierre Jourde |

    Le voyage du canapé-lit / Pierre Jourde Jourde, Pierre (1955-....). Auteur

    Souvenirs 3/5 Ce récit, évoquant ses souvenirs de jeunesse et de famille à travers le convoyage de ce fameux canapé-lit (avec son frère et sa belle-sœur), est parfo... Voir plus Ce récit, évoquant ses souvenirs de jeunesse et de famille à travers le convoyage de ce fameux canapé-lit (avec son frère et sa belle-sœur), est parfois abracadabrant, parfois burlesque, parfois cocasse, parfois caustique, parfois acéré. Sa ressouvenance à travers de multiples anecdotes et son autodérision dissimulent ce regard désenchanté, désabusé peut-être, qu’il porte sur le monde, sur les Hommes, sur la société. On ressent de l'émotion, de la délicatesse et une grande affection lorsqu'il évoque sa mère en particulier (mal aimée par sa propre mère). Il porte en lui ce poids familial dont il est toujours difficile de se libérer. Ce qu'il tentera en étant, délibérément, en "décalage", en "déphasage" face aux événements et aux situations qu'il abordera. Première lecture de Pierre Jourde, que je découvre. Légèrement dans l’expectative suite à cette lecture, malgré un démarrage incisif. Il me faudra lire au moins un autre roman de cet auteur et mon choix se portera sur "Visages du double" ce thème m’intéressant particulièrement. Voir moins Oriane - Le 19 octobre 2020 à 10:18
  • Ame brisée / Akira Mizubayashi |

    Ame brisée / Akira Mizubayashi Mizubayashi, Akira (1951-....). Auteur

    Pour tirer son âme vers LE BEAU en temps de crise... 4/5 Voici un roman de belle facture. Classique, élégant et bien construit. A l'image de ses personnages, à la fois digne, admirable et touchant, un roman ... Voir plus Voici un roman de belle facture. Classique, élégant et bien construit. A l'image de ses personnages, à la fois digne, admirable et touchant, un roman qui ravira les plus mélomanes! Voir moins Mlle LE CALVEZ Clémentine - Le 13 octobre 2020 à 14:58
  • Daredevil. 4, Le rapport Murdock |

    Daredevil. 4, Le rapport Murdock Maleev, Alex (1971-....). Dessinateur

    5/5 Chocolatine - Le 20 septembre 2020 à 19:16